3 exercices à faire durant l'intersaison

Aptitudes Des Basketteurs : Les Exercices Du Quotidien

 

Devenir un joueur de basketteur professionnel un jour ? Pourquoi pas.

Mais pour cela, il faut travailler quelques aptitudes physiques, et surtout avoir un esprit ouvert, et focalisé sur son objectif principal. Ces différents conseils et astuces pourront servir même aux personnes qui ne se prédestinent pas à ce sport en tant que professionnel, mais simplement pour le loisir, et profiter de l’endurance de véritables athlètes, dans la vie de tous les jours. Quelques exemples nous démontrent même que des basketteurs professionnels plus ou moins connus du grand public ne se prédestinaient à pas à faire carrière sur le parquet.

 

Les Meilleurs Exemples De Basketteur Professionnel Qui Se Destinaient À Autre Chose

 

Pour un jour devenir un basketteur professionnel, ou même en développer les aptitudes toutes particulières qui caractérisent les meilleurs joueurs de ce sport collectif, il faut avoir un objectif et ne pas en démordre. À travers trois joueurs de basket devenus professionnels, vous apprendrez que ces derniers ne se sont jamais occupés de savoir s’ils seraient professionnels un jour ou l’autre, car seul l’amour du sport compte avant de vouloir faire carrière. Pour devenir un jour meilleur au basket, il faut aussi penser à un éventuel plan B, car rien ne vous permettra de vous assurer un jour de devenir un professionnel en Pro A ou même dans le championnat le plus coté, la NBA. Ce devoir s’apprend dans toutes autres disciplines. Que ce soit autour du football, du tennis, du rugby, certains sportifs se sont assurés d’ avoir des diplômes avant de devenir un jour des sportifs professionnels. Au-delà même du sport, il est en essentiel de garder à l’esprit qu’il s’agit surtout d’un jeu, pour ne pas s’obstiner absolument à devenir professionnel, et simplement d’en avoir l’opportunité, si elle se présente, tout en préservant cet amour du sport. Sans cette qualité, vous vous risquez à une déception d’autant plus grande. Cet état d’esprit est également présent auprès des parieurs, sur les paris sportifs ou les casinos en ligne, qui ne se préparent pas à remporter un jackpot, même si parfois ils peuvent se prendre à y rêver, mais en gardant bien en tête que le jeu en ligne est un divertissement avant toute chose.

 

Nikola Kalinic

 

Le très célèbre basketteur serbe Nikola Kalinic, qui évolue dans le championnat de Turquie, au sein du club de Fenerbahce, et qui a récemment prolongé jusqu’en 2020, ne se voyait pas un joueur devenir le basketteur qu’il est aujourd’hui. Âgé de 26, double champion de Turquie, et médaillé d’argent aux Jeux Olympiques 2016 au Brésil avec sa sélection, le joueur serbe mesurant 2m02 a toutes les aptitudes pour être le grand champion qu’il est aujourd’hui. Pourtant, comme il le rapporte dans de nombreuses interviews, sa véritable vocation était la médecine. Seul point fondamental qui l’a freiné dans cette voie, ce sont les longues études et la sélection à l’entrée qui ne garantit aucune certitude, et ayant eu l’opportunité d’évoluer dès le plus jeune âge dans le championnat de Serbie, il a mis ce projet en parenthèse. Pour autant, il n’a pas abandonné l’idée simple de venir en aide aux autres, d’aider les gens, et de commencer ses études de médecine dès lors qu’il en aura terminé avec le basket.

Chris Otule

 

Dans la vie comme dans le sport, il n’y a jamais d’exactitude. Seuls les objectifs que vous vous fixez comptent, et encore plus si vous venez à vous focaliser sur votre volonté propre. À ce moment-là, rien ne vous empêchera de devenir un basketteur. Pas même un handicap du corps, car seul l’esprit est moteur de vos aptitudes. C’est le très bel exemple que nous donne Chris Otule. S’il est aujourd’hui joueur pro et a intégré l’équipe des Sharks d’Antibes en Pro A, son parcours est plutôt fort d’enseignement, et ce n’est pas son handicap de naissance qui a freiné ses ambitions. Chris Otule ne voit que d’un oeil, un handicap presque rédhibitoire lorsque l’on veut devenir un jour un professionnel et fouler le parquet. Sa vision est totalement troublée et cela n’aide rien à marquer des paniers ou même à viser un partenaire. Pourtant, il s’est accroché à son rêve, et le joueur afro-américain peut aujourd’hui profiter des installations dans l’omnisport pour vivre son rêve comme tous les basketteurs professionnels qui sont ses idoles depuis son enfance.

 

Emeka Okafor

 

Comme nous pouvions le présenter en introduction, si le rêve un jour de devenir basketteur professionnel est possible à tous, il ne faut jamais être sûr de tout dans la vie, garder une part de surprise, profiter des opportunités qui se présentent, et conserver un plan B qui assurera votre pérennité dans la société. Si c’est un exemple que nous avons pu voir avec Nikola Kalinic, c’est aussi le cas de Emeka Okafor. Âgé de 35 ans et toujours en activité chez les Pelicans de la Nouvelle-Orléans, en NBA, Emeka Okafor a connu de grands succès dans ses clubs successifs. Que ce soit chez les Bobcats, les Hornets, le nouveau club de Tony Parker, ou encore les Wizards, le joueur originaire du Texas a malgré tout un bagage intéressant. Il a son actif une licence dans le domaine de la finance, qu’il a obtenue au sein de l’Université du Connecticut. Ce diplôme lui a longtemps servi, et il peut notamment bénéficier de cette expérience et de ces connaissances pour mener à bien des projets humanitaires. C’est le cas avec la fondation African Initiatives to Save Lives. L’objectif principal d’Emeka Okafor est de venir en aide à la population de l’Afrique Subsaharienne, et de permettre ainsi de sauver jusqu’à 1 million de vies, en corrélation avec l’Unicef.

 

Les Aptitudes Physiques Au Basket-ball À Développer

 

Pour poursuivre votre rêve et votre envie de devenir pourquoi pas un joueur de NBA ou de Pro A, ou simplement avoir une bonne condition physique digne des meilleurs joueurs de basket-ball, il y a plusieurs points-clés qui sont à maîtriser. Avant de développer l’aspect mental ou encore les techniques de shoot, la condition physique est le principal atout du basketteur. Si la détente est l’une des principales caractéristiques du joueur sur le parquet, d’autres critères sont aussi très importants. À commencer par exemple par les impulsions et l’accélération. Pour avoir une bonne vitesse et réactivité au basket-ball, il faut entraîner avant tout la partie inférieure de votre corps. Que ce soit les jambes, les mollets, la souplesse des genoux et des chevilles ou même le fessier, tous ces muscles et toutes ces articulations seront sollicités lors d’une partie sur le parquet ou sur un terrain en ville. C’est pourquoi des exercices simples comme des squats et la montée régulière des escaliers sont importants, et ils sont à répéter tous les jours.

La partie supérieure du joueur de basket est également très sollicitée, que ce soit pour l’extension du corps, et surtout dans les contres ou dans les shoots dès lors que vous faites une partie en 1vs1 sur le terrain. Il est alors important de travailler les quadriceps, comme les pectoraux ou encore la paroi abdominale. Mais l’un des points essentiels pour tenir sur la distance lors d’une partie de basket, c’est la respiration. Une bonne respiration est la clé pour être endurant, mais aussi performant. Les capacités cardio-respiratoires sont essentielles et elles peuvent se travailler de plusieurs manières au quotidien. La course à pied, la montée des marches au pas de course, ou encore le HIIT. Cet entraînement consiste à provoquer une forte intensité dans votre effort, puis de passer à un exercice de récupération active. Mêler pas de course rapide puis marche, à une fréquence régulière, mais à haute intensité permet de profiter d’une meilleure respiration, et surtout une meilleure endurance.

 

Un Mental À Toutes Épreuves

 

Si les capacités physiques d’un basketteur sont essentielles pour devenir professionnel ou simplement dans le simple esprit du sport, en loisir, il est aussi des qualités mentales qui seront à travailler. C’est notamment en travaillant sur ce point que vous resterez motivé, que vous teniez vos objectifs, étape par étape, et surtout que vous connaîtrez votre corps. Car si l’entraînement physique est important, et peut se révéler intense, si vous commencez par des exercices que vous ne parvenez pas à effectuer de manière limpide, vous vous découragerez très vite. De plus, l’aspect mental comprend un accord entre votre corps et votre esprit. C’est de cette manière que vous éviterez les blessures fréquentes, que ce soit aux membres inférieurs, les plus sollicités, ou supérieurs.

Le dernier point-clé que nous souhaitons délivrer à tous les basketteurs et basketteuses qui nous lisent, c’est la communication. Car si vous êtes bien physiquement, que vous maîtriser déjà le ballon et l’espace sur le parquet, il ne faut jamais oublier que le basket-ball est avant tout un sport collectif. C’est pourquoi jouer régulièrement avec des amis, et pas seulement en 1 contre 1, vous permettra de développer ce sens du sacrifice pour l’autre, ainsi que de donner le meilleur de vous-même, non pas pour vos statistiques personnelles, mais bien dans un souci de cohésion d’équipe. Sur ce point, vous y trouverez de nombreux avantages dans votre vie de tous les jours, que ce soit avec la famille, vos proches, ou même au travail. Une bonne relation sur le terrain s’apparente à s’entendre avec son collègue de bureau. Si chacun est prêt à faire les efforts qu’il faut, pourquoi ça ne roulerait pas ? Et nous souhaitons pour cela vous rappeler l’une de nos citations favorites, celle de Michael Jordan, qui a toujours dit : « Change toujours une situation négative en situation positive. »

 

Les Techniques De Tir Des Basketteurs

 

Les choses sérieuses peuvent enfin commencer. Si vous avez déjà quelques aptitudes, n’oubliez jamais que les mauvaises habitudes, ce sont celles que l’on apprend toujours en premier. Car pour shooter comme un pro au basket, il faut acquérir une certaine pratique et des compétences qui nous imposent une certaine discipline. Pour parfaitement tirer, il ne suffit pas de propulser le ballon le plus loin possible et tenter des paniers à 3 points, car c’est comme ça que vous prendrez des mauvaises habitudes, et que vous ne saurez jamais tirer. La mécanique du shoot implique toujours de se considérer comme un débutant. De commencer petit, en étant proche du panier, de savoir viser la bonne zone du cadran au-dessus du filet, et de ne jamais quitter cette cible des yeux. C’est en la trouvant que vous pourrez petit à petit vous en éloigner, et de juger de la puissance à mettre dans le ballon, tout en préservant de la souplesse dans le poignet. Prendre connaissance des différents angles, répéter le geste, encore et toujours, et surtout de connaître la bonne cible à atteindre, voilà qui fait la force d’un basketteur. Et ces méthodes sont encore une fois très utiles dans la vie de tous les jours. C’est une leçon de vie très simple, qui consiste à se pencher sur un champ de compétence qui est à ma hauteur, et que je continue à exercer, en prenant un peu plus de recul, en élargissant le champ de mon sujet, et à augmenter la difficulté. Tout en gardant en tête les premiers enseignements.

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *