Comment faire quand on est déréglé ?

Tous les joueurs passent au moins une fois, et même plusieurs fois, par saison par un match où ils sont “déréglés”.

Peu importe le shoot que vous prenez, même ouvert tel Zahia, cela ne veut tout simplement pas rentrer.

Rassurez vous, comme on dit: cela arrive même aux meilleurs !

C’est même d’ailleurs pour cela que les Finals se font en 4 matchs gagnant aux Etats-Unis, personne n’est à l’abri de passer à côté de son match !

Bonne nouvelle cependant, car il existe des moyens pour sortir de cette phase de dérèglement et éviter de faire trop d’erreurs lorsque cela nous arrive.

Et c’est exactement ce que nous allons voir dans cet article !

 

I) Ce qu’il ne faut pas faire quand on est déréglé

 

La première chose à ne pas faire quand on est déréglé est d’y penser ou d’essayer de comprendre pourquoi cela arrive.

Le shoot est pour une grande partie mental, ainsi, si vous y pensez trop vous ne serez plus concentré sur votre match mais sur le problème. Ce qui empirera l’effet et ne vous aidera pas. Passez simplement à autre chose.

Deuxièmement, si vous êtes un bon shooteur (ce que normalement vous êtes puisque vous avez lu l’article “comment améliorer son shoot ?” et appliquez les exercices !) alors les autres vont le remarquer, que ce soit votre coach ou vos coéquipiers.

D’un côté, c’est une bonne chose que cela se remarque car cela signifie que vous êtes un bon shooteur et que vous avez une bonne cohésion d’équipe.
D’un autre côté, le problème est que la plupart d’entre eux risquent d’essayer de vous donner des conseils pour sortir de cette phase de dérèglement.

Ne les écoutez pas !

Chaque personne aura un avis différent et tous ces avis vont juste contribuer à augmenter votre confusion et votre attention sur le problème. De plus, ils ne peuvent connaitre parfaitement votre mécanique de shoot (aussi bien technique que mentale) et donc ne peuvent la changer.

 

II) Ce qu’il faut faire quand on est déréglé

 

1) Acceptez le fait que vous soyez déréglé

Ce n’est pas parce que vous passez par cette mauvaise phase que vous avez complètement oublié comment shooter.

L’échec est une composante intrinsèque du shoot lui-même.

Si vous ratez 50% de vos shoot, les gens penseront tout de même que vous êtes un excellent shooteur.

A nouveau, n’oubliez pas que le shoot est largement mental. Et dès lors que vous avez accepté que l’échec fait partie du succès, vous serez en paix avec vous même.

Acceptez alors que ce genre de phase arrive et votre stress diminuera grandement ce qui vous permettra de vous sentir à nouveau dans votre zone de confiance.

2) Ne forcez pas

Quand vous êtes déréglé, il ne sert à rien de forcer le shoot au risque d’empirer l’effet et de rentrer dans une spirale négative où vous allez gaspiller votre énergie aussi bien physique que mentale.

Forcer tous les shoots revient à se concentrer sur le problème, exactement le premier point à éviter dont nous discutions au début de l’article.

Pour agir efficacement face à cette phase de dérèglement, il vaut mieux vous relaxer et continuer à jouer sans penser aux conséquences négatives sur votre jeu et celui de l’équipe.

Vous ne pouvez pas forcer votre shoot à revenir, il faut l’autoriser à revenir !

Faites d’autres actions que shooter, des actions que vous maitrisées et qui permettront de ré-augmenter votre capital confiance et reprendre votre rythme petit à petit: des lay ups, jouez la défense, contre-attaquez, prenez uniquement des shoots ouverts,etc etc.

3) Retournez aux fondamentaux

Dès que possible, à la mi-temps par exemple, entrainez vous à tirer sous le panier et au fur et à mesure que la confiance revient,reculez de plus en plus.

 

4) Choisissez mieux vos shoots

Parfois le dérèglement peut provenir du fait que vous prenez trop de shoots et que du coup, ça ne rentre plus.

Dans ce cas, réduisez drastiquement le nombre de shoots que vous prenez et, shootez uniquement des spots que vous maîtrisez le mieux. Si vous avez fait les exercices de l’article “Comment améliorer son shoot ?”, vous connaissez vos endroits fétiches :). Shootez unquement dans votre “zone de confiance”.

5) Restez optimiste

C’est sûrement le plus important: gardez absolument une bonne attitude mentale.

Ne vous énervez pas, normalement vous ne le faites pas puisque vous avez accepté ce qui vous arrive ;).

Le seul moyen de ne pas manquer de shoot, c’est de ne pas tirer. Mais de même, le seul moyen d’espérer marquer, c’est de shooter.

 

N’hésitez pas à commenter pour donner les astuces que vous utilisez quand vous êtes déréglés !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *